Marthille, où la Nied française prend sa source

logo du site
  • Marthille,
  • Marthille,
  • Marthille,
  • Marthille,
  • Marthille,

Accueil du site > Histoire > le Nom

le Nom

"Mars" ou "Marie"

« Thillium et Marie »

Le nom de la commune proviendrait à la fois du latin "Tilium,a" synonyme de tilleul et du nom de Marie, la Sainte Vierge, à laquelle l’église était primitivement dédiée.

Au siècle suivant, l’appellation se réduisit considérablement, ne conservant que le suffixe "Tilium". En 1161, la consonnance latine disparut au profit de "Thil". Au XVI siècle le nom "Marie" s’ajouta au suffixe afin d’engendrer la dénomination Marthille. le nom ne changea plus jusqu’à l’évènement de "Marthiil en 1871, remplacé par Marthille en 1919 pour "Marten" sous l’occupation allemande. Marthille finit par retoruver sa dénomination française à la Libération

« Mars et Til »

Une légende qui n’a plus actuellement beaucoup de crédit, voudrait qu’il y ait eu à l’époque gauloise ou plutôt qallo-romaine un temple entouré de tilleurs centenaires, temple dédié à Mars, Dieu de la guerre chez les romains. l’explication serait alors simple : Mars et Til (abreviation de tilleuls) “Marthil”

Mais ce n’est qu’une légende et ce serait trop simple.Aux archives de la Meurthe à Nancy, département dont dépendait le village jusqu’en 1870, on constate que c’est en 1688 qu’apparaît pour la première fois le nom de Marthil. On l’appelait alors MARTEIL car le village était habité par des populations de langue germanique jusqu’à la guerre de trente ans. Quel pouvait bien être le nom du village avant 1688 ? L’histoire nous apprend qu’il existait , jadis un village qui a du s’appeler ANCEL-JEANNETTE.

Il semble donc selon toute éventualité que cet ancêtre du village actuel se trouvait sur la colline dite haut de saint Jean, où se trouve encore aujourd’hui d’ailleurs un bâtiment qui était jadis une chapelle, seul témoin de ce village évanoui. On trouve encore en cultivant cette colline de nombreux débris de tuiles, de pierres, restes épars de la commune disparue. Mais la preuve la plus évidente est la découverte en 1892, de 15 sépultures alignées trouvées dans les vinges qui surplombent la colline où ce trouve ce bâtiment.

On trouve encore ce nom de Marte dans une charte datées du 08 juillet 717 et par laquelle Childéric II fait don de ce village à l’abbaye saint Arnould de Metz. (Remarquons qu’il y a sur le ban de commune, un bois dit bois de St Arnould) Le fait que l’ancienne chapelle située à l’endroit où se trouvait l’ancien village ait été dédiée à Saint Jean peut d’ailleurs expliquer le nom d’Ansel jeannette, dont nous avons parlé précédemment. Ansel dérive certainement de l’allemand Hansel qui est un diminutif de Hans (Jean) Ainsi, ayant eu pour berceau l’ancienne cité d’Ansel Jeannette, notre localité après x’être appelée MARTE en 717, puis TIL 952 et TILLE en 1325 a en 1688 uni ses deux anciens noms et s’appelle depuis ce temps là MARTHILLE.



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF